19 avril 2018
aA
Vous êtes ici : Accueil / Dossier Bleach

Les Hollows

Les Hollows

Le Hollow, esprit mauvais par nature, était à l’origine une âme humaine.

C’est son désarrois qui pousse l’âme humaine à devenir un Hollow

Les Hollows ont tendance à attaquer leur famille car ils sont des âmes déchues qui ont été négligées par leur proches, leurs âmes n’ayant pas été enterrées par un Shinigami, elles n’ont pas pu aller à la Soul Society, ces âmes ont donc perdues leur coeur et sont devenues des Hollows. Un Hollow doit prendre l’âme de la personne qui lui été la plus chère afin de reposer en paix. Les Hollow sont également attirés par les grands pouvoirs spirituels que possède les Shinigamis.




Quand les hollows ne sont pas présents dans le monde des vivants ils regagnent un espace situé entre les mondes des vivants et Soul Society le Hueco Mundo (littéralement monde creux), ils sont indétectables lorsqu’ils se trouvent dans cette zone. Le trou dans la poitrine d’un Hollow est le signe qu’il a perdu son âme, pour ne devenir qu’une masse d’instincts. Le masque blanc est une barrière pour protéger ces instincts du monde physique.

Les Hollows ne reviennent jamais à leur état normal.

Vaincre un Hollow, ce n’est pas le tuer, c’est le laver de ses pêchés et lui permettre de rejoindre le Soul Society afin qu’il puisse y mener une nouvelle existence.

Le Zanpakuto ne peut cependant effacer les péchés les plus graves. Les Hollows qui ont commis des actes criminels pendant leur vie mortelle, verront les portes de l’enfer s’ouvrir devant eux.
Leurs âmes seront tourmentées jusqu’à la fin des temps sans qu’elles ne puissent jamais être purifiées.

Les Demi-Hollows

Quand une personne meurt, son lien spirituel se brise, en général, il suffit qu’elle attende qu’un Shinigami la guide vers Soul Society en procédant au Rituel de l’enterrement de l’âme, mais ceux qui ont des regrets dans ce monde, se retrouvent enchaînés et se transforme peu à peu en Hollow, parce qu’on les négligent.

C’est ce que l’on appel un Demi-Hollow, c’est a dire, un "Plus" qui est en train de se transformer en Hollow.
Ces demi-Hollows ressemblent beaucoup au Hollows normaux, aux différences près qu’ils ne possèdent pas de masque blanc et le trou dans leur poitrine n’est pas complètement formé.

Il faut parfois des mois à un demi-Hollow pour devenir un Hollow à part entière. Juste avant de devenir un Hollow, un demi-Hollow souffre énormément, puis son corps se disperse et se reconstruit ailleurs.

Un stimulus sur la poitrine d’un demi-Hollow sert de catalyseur pour la transformation.
_

Les Menos Grande

Les menos sont des hollow gigantesques dont la puissance est phénoménale en comparaison à un hollow normal, c’est l’élite des hollow. Ils sont le fruit de la fusion de centaines de hollow.
Ils conservent les caractéristiques basiques d’un hollow normal : le trou dans la poitrine et le masque blanc. Un shinigami normal ne ferait pas le poids contre un ennemi de cette envergure.

Les menos possèdent des techniques offensives, mais aussi des techniques défensives, ce qui est rare chez les hollow.

Dans les techniques offensives on retrouve le Seal, qui est l’ultime attaque du Menos, une grosse boule d’énergie se forme par sa bouche, puis un puissant rayon en sort, désintégrant tout ce qu’il touche. Du coté défensif, le Menos peut utilisé une technique appelée Han-Maku, c’est une sorte de colonne de lumière utilisée par le Menos Grande quand ils veulent sauver un des leurs qui est en danger.

Une fois dans la zone, intérieur et extérieur sont complètement séparés. Ce qui permet au Menos Grande ou a ses alliés de s’enfuir en étant totalement protégé.
Parmi les Menos, on distingue 3 catégories : les Gilians, les Adjuchas et les Vastrodes :

Les Shinigamis

Les Shinigamis sont des âmes formées pour combattre les Hollows, pour l’enterrement des âmes sur terre ou de nombreuses autres fonctions dans la Soul Society…

Comme dans notre police il y a des divisions au nombre de 13, chacune avec son capitaine et son vice capitaine.

Le capitaine est le plus fort de sa division…

Chaque Shinigami ayant réussi son examen se trouve affecté à une division parmi les 13.

Les Shinigamis combattent avec des Zanpakutos qui ont chacun leur nom, leur grandeur est proportions de la force spirituelle du Shinigami.

Les Shinigamis peuvent utiliser des techniques appelées Art du démon contre les Hollows.

Les Shinigami sont toujours habillés d’un large kimono noir et d’un katana rangé a l’endroit désiré du porteur.

 

Devoirs des shinigamis

Le premier devoir shinigamis

C’est de guider les esprits ordinaires (les plus) vers la Soul Society à l’aide du konsoh (funérailles de l’âme).

Ceci consiste à apposer avec le manche du Zanpakuto une marque sur le front de l’esprit pour le libérer afin qu’il puisse atteindre la Soul Society.

L’empreinte faite par le manche du sabre signifie « mort et vie ».

Le deuxième devoir du shinigamis

C’est de purifier les Hollows en les tranchant avec leur Zanpakuto est de les envoyer à la Soul Society.

Le rôle du Shinigami

Les Shinigamis sont aussi appelés les « balancers », en d’autres termes, les régulateurs.

Les deux flux qui remplissent la Soul Society et le monde humain sont en constante circulation, et les deux mondes possèdent un équilibre des âmes :

Maintenir l’équilibre des âmes est le travail du Shinigamis





Devenir Shinigamis

Comment devenir Shinigami ?

Les Shinigamis vivent dans le Seireitei, partie centrale de la Soul Society.

Pour devenir Shinigami, il faut intégrer l’institut central de technique spirituelle, l’école des Shinigamis et obtenir le diplôme.

Que ce soit en provenance du Rukongai ou bien du Sereitei, seuls les âmes peuvent devenir Shinigamis.

Il faut donc pour cela faire sa scolarité l’ICTS (Institut central de technique spirituelle) et poursuivre la formation dans son intégralité avec même en petit bonus, des stages pratiques sur Terre :D

Devenir capitaine de division

Comment devenir capitaine de division ?

Pour mener à bien leur mission, les Shinigamis sont très organisés.

Ainsi a été formé 13 divisions de Shinigamis (Gotei 13), chacune étant dirigé par un capitaine et un lieutenant.

Un Shinigami peut devenir capitaine de trois façons différentes :

- La première façon de devenir capitaine de divisionest de réussir l’examen Taishyu sous l’inspection de trois capitaines de division dont le commandant du Gotei 13
- La deuxième façon est d’obtenir une recommandation de six capitaines de division minimum et de recevoir l’approbation d’au moins trois capitaines de division parmi les sept restants.
- La troisième façon est de vaincre le capitaine d’une division sous les yeux d’au moins 200 membres de sa division.

De toute l’histoire de la Soul Society, un seul shinigami, Zaraki Kenpachi, est devenu capitaine de division de la troisième façon.

Un capitaine de divisionse doit de maîtriser les deux formes de son Zanpakuto : le Shi Kai (libération initiale) et le Ban Kai (libération complète).




Les Arrankars

Les Arrankars

Tiré de l’espagnol le nom "arrankar" signifit arracher, en référence à leurs masques de ce fait il ont réacquis en grande partie une apparence humaine bien qu’un bout de masque soit toujours présent sur leur visage.

Ce sont des Hollows qui ont acquis des pouvoirs de Shinigami grâce au Hogyoku d’Aizen, ils sont par ailleurs totalement dévoués à ce dernier mis à part Grimmjow.

Les Arrankars ont ainsi acquis un Zanpakuto et une puissance supérieure aux Shinigamis non-gradés.

L’activation de leur Shikai révèle en partie leur apparence originelle de Hollow, libérant ainsi leurs pouvoirs (forme bestiale ressemblant de très loin au humain).

Les arrancars sont également pourvu d’une peau de fer, une grande quantité de reiatsu est concentrée dans leur épiderme leur permettant de ce battre à main nu et de contrer toutes attaque de puissance équivalente.

Parmi les Arrancars, les 10 meilleurs sont appelés "Espada" (épée en espagnol) et sont classés selon leur puissance selon une numérotation décroissante de 1 à 10.

Ils ont leur numéro tatoué quelque part sur leur corps et leur puissance dépassent de loin celle des autres Arrankars.

Les Arrancars ne faisant pas partie de l’Espada sont classés selon leur ordre de création.

A noter : les Arrancars sont très portés sur l’espagnol : leur numéro est décliné en espagnol, leurs Zanpakuto portent des noms espagnols et certaines de leurs attaques aussi.

Une espada peut également être exclu lorsque il perd un de ses membres.

On a pu voir les autre Espada récemment mais on n’en sait pas beaucoup sur les autres membres du groupe, à part leur apparence, on remarquera Ulquiorra et GrimmJow en vis-à-vis aux places les plus proches d’Aizen !

On sait de la bouche même de Aizen que les arrankars tués jusque là par le commando de la Soul Sociéty n’était que des gilians, la catégorie la moins puissante parmis les ménos.

Cependant la puissance réel des arrankars-espada nous est encore inconnus, aucun d’eux ne s’étant montrés sous sa forme relachée. il est pourtant clair que les Arrankars joueront un rôle majeur dans la futur bataille contre les ennemis d’Aizen.

D’autre part, on note que le système gouvernemental d’Aizen s’apparente à une certaine monarchie. C’est un système politique où l’unité du pouvoir est symbolisée en une seule personne. Ce mot provient du grec : mono = un seul, et archein = pouvoir. On ne peut que sourire en voyant la ressamblance entre les mots archein et aizen ^^. Amusante coïncidence. Ainsi le pouvoir de ce despote repose sur plusieurs forces, plusieurs catégories de vassaux qui lui permettent "reigner sur les cieux". Telles les Espadas (pouvant être définit commes les Nobles du royaume, qui doivent prouver leur valeur pour être reconnues).

Arrankars complets

On distingue trois catégories :

  1. Les Numeros, soit les arrankars avec un numéro supérieur à 11.
    - Eduardo Leones
    - Shawlong
    - Il Forte Grantz
    - Nakeim
    - D-Roy
    - Loly et Menoly
    - Wonderwice Marugera
    - Nel
  1. Les Fraccion, qui sont les arrankars au service particulier d’un Espada. L’Espada peut choisir n’importe quel "nueros arrankar" qui est au dessus du numéro 11, et décrété qu’il sera à son service.

    - L’Octavo Fraccion, qui regroupe les arrancars modifiés par Zaeluapolo. On en compte une bonne dizaine. Leur rôle est extrêmement ingrat ; et on ne peut pas parler de véritable existence pour ces Hollows, considérés comme de simples objets par leur maître. D’ailleurs, L’Octavo Espada n’hésitera pas à manger un de ses subordonnées pour retrouver son énergie. Ces arrankars sont : Medazepi , Lumina
    - La Fraccion de Noitora, se composant d’un seul membre : Tesla.
    - La Fraccion d’Haribell, se composant de 3 membres : Mira Rose , et deux membres dont leur noms est encore inconnus.
    - La Fraccion de Stark, se composant pour l’instant d’un seul membre : Lilinette

  2. Les Exequias, qui sont les nétoilleurs. Ils éliminent les serviteurs d’Aizen qui ont faillis à leurs tâches et les intrus blessés. D’où leur nom de "funérailles" en espagnol. Ils se déplacent en petits groupes, avec un chef à leur tête. Ils sont habillés de la même manière et porte tous le même masque. Sauf le chef du groupe qui porte un masque plus complexe.

    Espada dans Bleach

    Ils représentent l’élite des Hollows. Leur force équivaut largement celle d’un Capitaine Shinigami. Ils semblent tous détenir une aptitude particulière. Leur numéro est noté sur une partie de leur corps.

    - 1 :
    - 2 :
    - 3 :
    - 4 : Ulquiorra
    - 5 : Noitera
    - 6 : Grimmjow
    - 7 : Somarie le Roux
    - 8 : Zaeluapolo Grantz
    - 9 : Arloniro Alulieri
    - 10 : Yami

  3. Ancien-Espada

    - Ex-6 Luppi
    - Ex-3 Nelieru Tô O Del Swank

Les Vizards

Les Vizards,

Ou une organisation secrète.

Les Vizards sont un groupe de combattants particuliers, qui ont su repousser les limites du simple Shinigami.

En effet, cette « force terrestre des masques » est passée du Shinigami à l’état de Hollow. Ils se transforment à l’instar d’un Arrancar en un humain avec quelques modifications héritées du Hollow. Ils font tous apparaître un masque sur leur tête, symbole de leur capacité à pourvoir se démarquer du simple Shinigami, mais porte encore un Zanpakutô.

Les Vizards sont une organisation secrète, composée donc d’anciens Shinigamis sans scrupules, et qui utilisent des techniques interdites pour obtenir la puissance des Hollows. Ils vivent dans le monde des mortels, s’habillant de la même manière que les humains. Ils sont sans doute des personnes déchues de la Soul Society. On compte 8 personnes dans cette organisation.

Ils semblent être au courant des diverses affaires qui concernent la survie de la Soul Society et de la ville de Karakura. En effet, Shinji connaît la trahison d’Aizen Sôsuke, l’existence du Hou-Gyoku et de la Hollowisation, et ce depuis plusieurs années.

Même s’il parle au nom de ses camarades, Shinji n’est pas le leader de ce groupe. Il reste un porte parole dans un groupe où il ne semble pas exister de réel chef.

- Shinji Hirako
- Hiyori Sarugaki
- Love
- Yadomaru Lisa
- Rose
- Hachigen
- Mugurama Kensei
- Mashiro

- Le Processus d’Hollowisation
- Un nom à l’image du but de l’Organisation

La Soul Society

La Soul Society :

Bien souvent, l’auteur, pour renforcer la part importante de fantaisie de son histoire crée de nouveaux lieux, de nouveaux mondes.

Le but est de développer l’imagination des lecteurs en leur donnant quelques informations mais en leur laissant la plus grande partie à découvrir par eux-mêmes au moyen du rêve.
Lieu d’imagination de Tite Kubo, la Soul Society, ou la société de l’âme, est un monde parallèle au notre, dont l’organisation ressemblerait à une gigantesque mégalopole :

- Avec un noyau centre de tout : le Sereitei.
- Autour de lui le Rukongai, divisé en quartier et qui se caractérise par sa taille est extraordinaire.
- Le Dangai, passage du monde terrestre au monde des âmes

L’ensemble forme alors une formidable agglomération urbaine, lieu où les âmes sont envoyées après leur mort dans le monde terrestre.

La Soul Society est un lieu spirituel, interdit aux corps matériels

La dimendion du roi

La dimendion du roi

La dimendion du roi de la soul society

Les informations concernant ce monde sont peu précises. Le Roi, accompagné de sa famille, sont les représentants de l’autorité absolue de la Soul Society.

Même s’il possède le titre de roi, c’est essentiellement la Chambre centrale des 46 membres (organisme primordial, garantissant les lois de la Soul Society) qui président, car le Roi ne veut pas s’impliquer dans la politique.

Aucun Capitaine de division ou Shinigami appartenant à la Soul Society n’a encore aperçu ou rencontré ce « roi des esprits », protégé par le _ Ouzuku Tokumu.

Cette dimension semble totalement coupée de tous les autres mondes existants, protégé par la Garde Royale, organisme de défense absolue dans ce monde.

C’est dans cette dimension que se trouvent les Balancers qui ont pour tâche d’assurer l’équilibre dans le monde.
Leur rang est supérieur à celui des Soldats du Gotei 13, et leur rôle est moteur de décision importante : comme celle de la destruction des Quincys.
L’accès à cette dimension se fait au moyen de l’Ouken, soit la clé de la famille royale.
Mais l’accession au Palais Royal est très difficile, car pour détenir cette clé il faut être un Commandant du Gotei 13.

En effet, les informations concernant son emplacement ne se font que de bouche à oreilles.
Aucun livre n’indique où cette clé se trouve. Cependant la Grande Bibliothèque de la Soul Society détient des informations sur sa création.
Ainsi, la méthode de création de l’Ouken nécessite 100 000 âmes, situées automatiquement dans une zone où l’activité spirituelle est importante.

On parle de Juureichi, qui constitue un portail inter-dimensionnel permettant de relier le monde réel et le monde spirituel.

Le symbolisme de la clef, dans Bleach, est de toute évidence en relation avec son double rôle d’ouverture et de fermeture.
A l’instar des « clefs du Royaume des cieux » le pouvoir de L’Ouken est celui qui permet de lier et de délier, d’ouvrir ou de fermer un endroit décisif, inviolable, sanctifié.

Au Japon, la clef est un symbole de prospérité, mais également de pouvoir et de commandement, puisqu’elle détient la possibilité de cacher des objets de conséquence.

Pour les Bambara, la signification de la clef est un fondement des dogmes de leur société :
- Tout ce qui se dit, tout ce qui se fait, dans l’homme, dans le royaume, dans le monde est porte.

La clef personnifie le chef, le maître, l’initiateur, celui qui détient le pouvoir de décision et de responsabilité.

La clef, qui matérialise l’Ouken, peut être vu également comme le mystère à percer, de l’énigme à résoudre, de l’action difficile à entreprendre, bref des étapes qui conduisent à l’illumination et la découverte d’un ailleurs.

Histoir de bleach

Histoire de Bleach

L’Histoire de Bleach

« Craignez nous, d’autant plus que nous ne possédons point de corps » C’est sur ces mots que commence une aventure fantastique, qui enchantera tous amateurs de shônens de qualités.

Le début de Bleach conditionne le lecteur dans une histoire fascinante, active, qui bouleverse immédiatement et à jamais la vie de Ichigo Kurosaki, le personnage central. Le déroulement de l’histoire se passe sur Terre au Japon, dans une petite ville dénommée Karakura.

L’auteur retranscrit l’univers de Bleach, à la fois dans un monde contemporain et dans un monde ancien. En effet, il s’inscrit dans le registre du fantastique : une jeune fille habillée d’un kimono qui flotte dans les airs, un papillon noir présage de la mort, je sais pas mais chez moi j’en vois peu … Death And Strawberry, premier chapitre, plante immédiatement le décor : « Et ainsi le sabre fend l’air ».

Une nuit Ichigo rencontre un Shinigami, soit une divinité de la mort qui pourchasse des Hollows, des fantômes sanguinaires qui se nourrissent de l’âme des humains et des fantômes. Cette rencontre déterminante pour notre jeune héro, l’entraîne dans une suite d’évènements interminables et dangereux, où combats, courage, douleur, justice, et peine s’entremêlent pour ne cesser de surprendre le lecteur.

On découvre donc la vie d’un jeune collégien de 15 ans, indiscipliné et bagarreur, dénommé Ichigo Kurosaki ; dont la particularité est de pouvoir voir et parler aux fantômes. Sans le savoir ce don va transcender sa vie. C’est avec plaisir et attente que l’on parcourt alors chaque page, afin de connaître l’évolution d’un jeune garçon qui joue au apprenti Shinigami. Rêves et émotions garanties dans un scénario rebondissant, au dessin clair et somptueux. L’histoire est en route et n’est pas près de s’achever …

L’inspiration de Tite Kubo dans Bleach

Après son échec avec Zombie Powder, ce jeune auteur décide de se lancer dans un autre projet, qui allierait tous les ingrédients susceptibles d’attirer l’attention du grand public.

Il modèle un univers reposant sur un monde contemporain et un monde médiéval, où ces deux derniers seraient victime de fantômes maléfiques, diaboliques, et sanguinaires. Il invente alors une dimension parallèle à la Terre où ses habitants auraient pour tâche d’éliminer les Hollows (soit les fantômes sanguinaires) qui viennent sur Terre pour dévorer les âmes humaines et spirituelles.

En effet, en créant un monde parallèle à la Terre, Kubo invente une société humaine basée sur un Japon médiéval. On retrouve énormément de similitudes avec la tradition et la culture japonaise médiévale tels que les tenus des Shinigamis, les sabres correspondant à l’arme utilisée par les samouraïs japonais. Mais également l’unité de temps à la Soul Society : le koku, soit une unité de mesure de temps au Japon, correspondant à une heure.

D’autre part les bâtiments à la Soul Society rappelle ceux du Japon médiéval. Enfin le culte des ancêtres très important au Japon.

Ainsi, Kubo joue sur deux tableaux : les fans des magas, qui reposent sur l’histoire asiatique, et les fans de toutes les séries dont l’histoire se déroule à notre époque.

Le Secret de Bleach

Ce Shônen a tout pour plaire aux lecteurs de manga, combinant à la fois des combats périlleux qui mélangent l’art de l’épée, des arts martiaux et du Kidô ; mais reposant également sur une histoire simple mais toutefois accrocheuse, passionnante ; qui se passe dans un monde similaire au nôtre.

Cependant, dans cette série il existe un apport de nouveautés considérables au cours de l’aventure, qui permet aux lecteurs de s’évanouir dans un rêve de combats héroïques.

La possibilité de créer un monde qui ressemble au nôtre, et de pouvoir incorporer des éléments fantastiques, renforcent le sentiment de sortir d’un monde où la conscience domine. La part de rêve est importante, cependant il n’est pas complètement candide. Avec des allusions aux réalités de la vie telle que le crime, la violence, la mort, la trahison.

L’auteur alimente son scénario d’actions étonnantes et captivantes. On sort de la réalité sans toutefois sans éloigner, avec une impression de, sans pour autant, en être touché. Tel les récits de Renji ou de Yarichu, qui nous décrit la violence omniprésente dans le Rukongai. Nous nous imprégnons alors de ce monde, qui ressemble tant au nôtre dans certains domaines ; mais qui à certains moments nous paraît si éloignés.

Le fait de pouvoir s’identifier à ce monde ne fait que renforcer la part de rêve du lecteur ; et donc le succès de la série. Le but est de faire rêver le lecteur, en lui permettant de pouvoir s’imaginer qu’il pourrait vivre dans ce monde. De même, un héro charismatique au caractère très différent de ceux que l’on rencontre dans les autres séries (enfin surtout dans la première partie de Bleach) a permis un engouement rapide et immense de cette série.

Apprécié pour son caractère presque bourru, marginal, se détachant des règles contraignantes de la société où il vit, Ichigo représente souvent « la classe ultime », le mec cool, qui assure partout où il va. Kubo lui donne une importance et des traits de caractère nouveaux au fils de l’histoire, ce qui ne fait que « cuirasser » sa popularité. Ainsi on le découvre sous un jour nouveau, où le courage le guide et le maintient lors de combat (qui a dit Pegasus ?). Il s’implique énormément dans sa tâche de Shinigami et apparaît dans les derniers tomes comme un sauveur ultime.

Par conséquent, Ichigo grâce à son look, son caractère et sa force s’impose comme un personnage central, primordial et attachant, qui ne ravit pas les lecteurs lorsqu’il perd ou lorsque l’on ne le voit pas plus de 2 chapitres.